Stepen à Toulouse Ep 1 (alt): Le Cœur Brisé Avant Le Départ

Je suis Stepen. Je mesure 170 cm, je pèse 65kg, et j’ai des abdos dans mon ventre (si vous pouvez l’imaginer). Depuis que j’etudiais à l’ITB et etais pensé que je veux devenir pilote, j’ai rêvé d’etudier à l’ISAE en France, et de travailler en Europe pour gagner beacoup d’argents et pour rendre fier mon pays. Malheureusement, à cause de quelques conditions, je viens d’avoir l’opportunité d’etudier à l’ISAE cette année.

Parce que c’est mon rêve que j’ai attendu depuis longtemps et parce que j’ai le OCD, c’est mon nature que d’être trop préparé. Alors, bien que mon cours à l’ISAE est enseigné en français, j’ai decidé d’apprendre le français à l’IFI Thamrin. J’y suivais la classe super-intensif diligemment jusqu’a que j’ai l’ostéoporose. Mais, tout a changé après les vacances de Lebaran.

Après les vacances, il y avait une rotation du personnel. L’une des deux professeur qui m’enseignait a dû enseigner l’autre classe qui a perdu ses professeurs. En conséquence, j’ai eu une nouvelle professeur: une jeune femme, belle, et talentueuse, dont le nom veut dire “Prendre une photo de toi-meme”. Non, elle ne s’appelle pas Selfie. Oui, je jure, ce n’est pas son nom. Croyez-moi.

Je me souviens bien que quand elle est entrée la classe pour la première fois. Elle a ouvert la porte, je l’ai regardé et soudainement le temps passait lentement, les feuilles tombaient et j’ecoutais la musique Indienne. Oui, je a vraiment eu le coup de foudre. Après ça, j’ai directement couru aux toillettes pour danser Kuchi-kuchi-hootahey.

Depuis ça, ma vie a changé. Je suis devenu plus joyeux et aussi plus coquette. Je lui envoyais quelques signals dans la classe et à travers mes écritures. A ma dernier jour dans l’IFI, je l’ai invité à venir en France avec moi. Malheureusement, elle m’a demandé de la financer, mais je n’avait pas d’argents. Notre amour a fini à cause d’un problème financier.

Après ça, je ne la vois plus, mais je vois sa page Facebook tous les jours. Néanmoins, je ne l’abandonne jamais. Je l’attends jusqu’a que elle ait des argents pour me financer. Oui, parce que financier son mari, c’est une obligation de la femme.

Stepen – l’homme qui attend

Advertisements
This entry was posted in French Post, Kisah Hidup Stepen OjoNgono, Personal Blog, Stepen in Toulouse. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s